25 juin 2009

Paris, ville aux mille odeurs

          DSCN2146 [50%]
Il y a bien longtemps, Paris puait. Mais aujourd’hui, c’est bien différent !

          Les rues embaument les parfums à la violette ou au jasmin, provenant des grands magasins. Les boulangeries sentent le pain chaud tout juste sorti du four ; les laveries le linge propre parfumé à la lavande ; les librairies l’aventure et le fantastique ;…

          Même les habitations flairent la joie de vivre et la bonne humeur contagieuse des gens. Les cheminées exhalent le bois à peine coupé ; les salles à manger sentent le rôti bien cuit et croustillant à souhait et la tarte les cerises rouge vif et les pommes fraîches.

          Dans le quartier Saint-Michel, on ressent la jeunesse et la détermination des étudiants sortant des universités réputées de la ville des lumières.

          Le long de la Seine, on peut sentir la moule et le homard bien frais qui proviennent du poissonnier du coin.

          En été, lors de la fête foraine aux jardins des Tuileries, on perçoit l’odeur des belles barbes à papa roses et des pommes d’amour aux reflets rouges.

          En automne, les habitants peuvent humer les feuilles à peine tombées des arbres, tandis qu’au printemps, les arbres fleurent les bourgeons doux et blancs et les feuilles juvéniles.

          Mais la saison où les odeurs se répandent le plus dans Paris, c’est bien l’hiver, avec ses marchés de Noël offrant le pain d’épice et la cannelle et autres aromates du même genre.

          Au petit matin, la ville de l’amour se caractérise par l’odeur du pain chaud et du poisson frais sorti de l’eau.

          A midi, c’est le sandwich bien garni que l’on peut savourer à l’odeur et au soir, ce sont les restaurants d’où émanent toutes sortes d’ingrédients tels que la tomate fraîche, la sauce aigre-douce, les épices odorantes, et d’autres délicieuses choses…

          Bref ça « odore » partout ! De la cave au grenier, des métros au sommet de la tour Eiffel,... Voilà pourquoi le véritable surnom qu’il faudrait donner à cette ville serait… « La ville aux mille odeurs… »

 

15:34 Écrit par N@t dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Voila voila peu importe que je te connaisse ou non bon oui déja imaginer une nouvelle génération de ta part est vraiment cool de savoir que certains se bougerait et se poserait des questions mais j'crois que t as forcément bugger quelque part ...C 'est pas toi qui va faire que les jeunes ne joueraient plus aux jeux vidéos n'imagine même pas un instant ... Tout le monde est dépendant et matérialiste même surement toi peut etre que de bob l'éponge ou je ne sais quoi m'enfin ... L'avenir c'est toi qui le choisi mais pas celui des autres . Tchuss -> ouais ou pas.

Écrit par : zO' | 01 septembre 2009

Les commentaires sont fermés.